Archive for Cinéma

John Hughes est mort.

Phoenix – Lisztomania : sur les images des films de John Hughes.

Laisser un commentaire

Donnie Darko

Head over hills

Mad world : the end.

Laisser un commentaire

Le Numéro 6 est mort …

Patrick McGoohan R.I.P. …

Laisser un commentaire

Guillaume Depardieu R.I.P.

Comments (2)

Aimee Mann – Save Me

Je réécoute des vieilleries en ce moment et je suis retombé sur la bande son de Magnolia.

Rien d’autre a ajouter.

Laisser un commentaire

Star Wars: The Clone Wars

Star Wars pour les moins de 10 ans …

Situé temporellement entre l’épisode 2 et l’épisode 3, ce dessin animé pouvait paraitre être sur le papier une bonne idée mais je suis quand très étonné que ce n’est pas fait une sortie direct to DVD tellement tout est cheap. Georges Lucas ne réalise pas, Franck Williams ne fait pas la musique, les acteurs originaux ne font pas les voix et l’animation et le graphisme sont assez loin des standards actuels.

Et le pire c’est qu’on s’ennuie ferme tellement c’est attendu et mou (à part peut être l’ascension vers le monastère au premier tiers du film) … Avec 10 fois moins de moyens, la série télévisée Clone Wars qui était passée sur Sci-Fi était beaucoup moins enfantine et rythmée et pour le coup aurait mérité une sortie en salle.

Georges, réveille toi …

Laisser un commentaire

Babylon A.D.

Une déception ? Hé bien oui évidement même si c’est loin d’être un mauvais film. Mais j’attendais tellement plus de Kassovitz et de l’adaptation du roman de Dantec (dont toutes les adaptations foirent, je tremble pour Les racines du mal mon Dantec préféré de très loin).

Au final, Kassovitz n’adapte que très vaguement le roman mais avec un casting parfait (aucun mauvais choix d’acteur à part Depardieu toujours en train de jouer Obélix …) et apparement pas mal de moyens, il nous fait un film trop bavard et pas assez rythmé.

Restent de superbes scènes, une descrition plutôt chirurgicale du futur des nouveaux pays de l’est et de l’Europe en général et une fin calamiteuse et baclée; au final, c’est plus de la déception par rapport au potentiel du réalisateur et du roman qu’un mauvais film (car on ne s’ennuie pas, loin de là).

Laisser un commentaire

Older Posts »